image QuiJdNImage.png (0.2MB)


Au cours de la saison 2, de premier·es Jardinier·es ont créé les premiers Jardins. Ce temps d'incubation a permis d'élaborer une première Charte des Jardinier·es et de poser de premiers principes de constitution des Jardins.

Ce temps riche d'échanges et de réalisations laisse désormais place à l'ouverture de la saison 3. Un nouveau cycle d'expérimentation d'un an commence ! L'idée : s'ouvrir encore un peu plus à une communauté-coeur, à de nouveaux et nouvelles Jardinier·es, à vous !

Chaque Nous est différent. Plutôt que de chercher à apporter des réponses toutes faites, nous invitons les Jardiniers et Jardinières à se relier dans des Jardins pour apprendre ensemble : en suivant ensemble une formation en présentiel ou en ligne, en partageant leurs pépites ou leurs difficultés (codev) ou en en réalisant un Défi du Faire Ensemble pour s'entraîner en situation réelle... Elles et Ils pourront créer ainsi de nouvelles connaissances, de nouvelles pratiques, centrées sur leurs besoins et directement utilisables dans leurs organisations.

Rejoindre les Jardinier·es,
ça m'intéresse !

Qu'est-ce qu'un·e Jardinier·e du Nous ?

au sein d'un ou plusieurs collectifs (association, habitat partagé, coopérative, entreprise, collectivité, famille, etc.). Elle prend soin des conditions permettant à ses membres de cultiver la coopération et de s'en nourrir et ainsi développer leur plein potentiel et leur savoir être ensemble.

il plante de nouvelles graines, en essayant de nouveaux outils et approches, que ce soit pour décider ou créer ensemble, pour communiquer et se rencontrer en profondeur...

que chaque Nous a son histoire et qu'il n'y a pas de solutions miracles et universelles. Alors elle expérimente par petites touches, croise les approches mais toujours en prenant soin des équilibres et du rythme des saisons.

Ce n'est pas lui qui fait pousser la "salade", la vie s'en charge toute seule... Il l'observe avec émerveillement faire son oeuvre, et agit juste quand c'est nécessaire. Il sait demander de l'aide, à ses pairs les autres Jardinier·es, ou à des professionnel·les de la formation et de l'accompagnement (Compagnon·nes du Nous, autres intervenant·es)

afin de contribuer à la création et la diffusion d'une nouvelle culture de la coopération dans tous les champs de la société.

La Charte commune des Jardinier·es du Nous

Pour créer avec mes pairs un climat optimal d'apprentissage et de constitution de communs, je m'engage sur les 10 points suivants :
Je tends vers la bienveillance pour moi, pour l'autre, pour le groupe, son environnement et ses outils. Je m'engage à ne pas dire ou faire quelque chose en souhaitant consciemment porter préjudice à un·e membre ou au bon fonctionnement de la dynamique collective.

Je suis en responsabilité de mes émotions, d'exprimer mes besoins, de faire des demandes, des propositions, d'objecter.
Je choisis ce que je souhaite partager, faire ou ne pas faire en conscience de mes limites et de celles des autres.

Quelle que soit ma formation, mon statut, mon expérience ou mon expertise, ma contribution à l'apprentissage commun est bienvenue et complémentaire à celle des autres

Au sein de la communauté des Jardinier·es, je peux tester, expérimenter et tomber sans me faire mal. J'y cultive un état d'esprit de jeu permanent, prêt·e à tout moment à saisir dans ce qui advient une occasion pour apprendre et progresser.

Je mets de la conscience sur mes domaines de compétences et d'incompétences afin de sécuriser mon chemin d'apprentissage et celui de mes pairs. Lorsque j'expérimente un nouvel outil ou une nouvelle posture, je suis transparent·e sur cette posture d'apprenant·e et je me dote des moyens permettant à cette expérience d'être apprenante pour moi et pour les participant·es (co-animation, espace de débriefing, supervision).
Je m'engage à respecter les règles du Jeu de la communauté, et notamment ses principes de gouvernance et l'usage des termes et marques collectives (UdN, Jardinier·es du Nous, Jardins, Compagnon·es du Nous, Ateliers du Nous...).

Le respect de mes engagements est essentiel à la dynamique collective. Avant de m'engager dans un groupe ou dans un rôle, j'évalue mes capacités réelles à le faire. Avant de m'en désengager, j'en mesure les conséquences négatives et cherche avec mes pairs les moyens de les réduire.

L'intimité d'un Jardin ou d'un travail en sous groupe est précieuse pour mon authenticité. Je m'engage à respecter la confidentialité des situations personnelles et organisationnelles exposées dans ces différents espaces.

Je contribue à l'extraction, la transmission et la gestion des connaissances (outils, expériences) susceptibles d'être utiles à d'autres Jardinier·es. Je partage ces connaissances produites par le biais de licences libres afin d'alimenter les communs pédagogiques de la communauté.

Je contribue au fonctionnement et au développement de la communauté et de ses outils par une contribution financière régulière déterminée et ajustée en conscience des moyens dont je dispose, des besoins de la communauté, des ressources utilisées et de la valeur retirée.